Avertisseur de fumée

Un avertisseur de fumée bien installé et maintenu en bonne condition sauve des vies et contribue grandement à réduire les pertes matérielles !

Comment choisir un avertisseur de fumée :

  • L’avertisseur de fumée à ionisation est le plus courant. Il s’installe près des chambres à coucher.
  • L'avertisseur de fumée à cellule photoélectrique s'installe près de la cuisine, de la salle de bain et des appareils de chauffage, car il déclenche moins d'alarmes inutiles causées par les vapeurs d'humidité ou de cuisson.
  • L’avertisseur muni d’une pile longue durée au lithium constitue un choix avantageux. La pile, située dans un compartiment scellé, a une durée de vie de dix ans.
  • Si un occupant est sourd ou malentendant, il est recommandé d’installer des avertisseurs de fumée qui combinent une lumière stroboscopique et du son.
  • Dans les constructions neuves, l’avertisseur de fumée doit être relié au système électrique. Il devrait idéalement contenir une pile d’appoint en cas de panne de courant.
  • Le logo « ULC » du Laboratoire des assureurs du Canada doit apparaître sur l’avertisseur de fumée, indiquant qu’il répond aux normes canadiennes.
L'avertisseur de fumée ne détecte pas le monoxyde de carbone. Seul un avertisseur de monoxyde de carbone (CO) peut le faire.

Voici la section de notre règlement qui dicte les exigences par rapport aux avertisseurs de fumée :

20.1.1 Tout lieu d’habitation, qu’il soit permanent ou saisonnier, doit être muni d’un avertisseur de fumée par étage en état de marche installé selon les règles de l’art.
Cette disposition ne s'applique pas aux greniers non-chauffés et aux vides sanitaires.

20.1.2 Les avertisseurs de fumée doivent être installés dans les corridors près des chambres à coucher, en s’assurant qu’aucun obstacle ne bloque la circulation de la fumée. Il doit être installé sur le plafond à plus de 10 cm du mur ou sur le mur à une distance de 10 à 30 cm du plafond.
De plus, dans le cas des plafonds de type "cathédrale", l'avertisseur doit être installé à une distance d'un (1) mètre de tout coin.

Dans toute construction neuve les avertisseurs de fumée devront avoir une double alimentation électrique et à pile. Il ne doit pas y avoir aucun dispositif de sectionnement entre le dispositif de protection contre les surintensités et l’avertisseur de fumée.

20.1.4 Les avertisseurs installés selon l’article 20.1.3 devront être interconnectés entre eux afin de se déclencher automatiquement dès que l’un d’eux se met en marche.

20.1.5 Dans toute construction dont l’aire de plancher excède cent trente mètres carrés (130 m²), un avertisseur ou un détecteur de fumée additionnel doit être installé pour chaque unité de cent trente mètres carrés (130 m²) excédentaires.

20.1.6 Un avertisseur de fumée supplémentaire fonctionnel doit être installé dans chaque chambre où l’on dort la porte fermé.

20.1.7 Un détecteur de fumée doit être installé dans chaque gaine ou cage d’escalier lorsque cette issue est protégée par des portes à chaque extrémité.

20.1.8 Dans un logement où des chambres sont louées, un avertisseur ou un détecteur de fumée doit être installé dans chacune des chambres offertes en location.

20.1.9 Un avertisseur de fumée qui a plus de 10 ans doit être remplacé. La date de fabrication indiquée par le fabricant telle qu'apparaissant sur le boîtier de l'avertisseur sert de référence.
S'il n'y a pas de date d'inscrite sur le boîtier, s'il a été peint ou s'il est défectueux, il doit être remplacé.